Il a été certifié disque de platine en France le 28 juin [ 2 ]. Le single se classe en tête des ventes en France et en Belgique francophone [ 1 ]. Belgique Wallonie Ultratop 50 Singles [ 3 ]. Elle figure sur l’album Au nom d’une femme dont elle est le premier extrait en single le 9 novembre Je te regarde parler avec les gens Tu me sembles si léger même transparent Je regarde passer les jours, la vie en me disant Je ne cherche pas l’amour, je m’y attends Je te regarde t’amuser et je fais semblant Mais je ne peux pas t’empêcher d’être un enfant Toi tu fais de grands gestes, tu as l’air si content Tu vois des fois je déteste ce que je ressens. Il y a trop de gens qui t’aiment. La dernière modification de cette page a été faite le 13 mai à

Nom: il y a trop de gens qui taiment
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 70.63 MBytes

En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Le single se classe en tête des ventes en France et en Belgique francophone [ 1 ]. Belgique Wallonie Ultratop 50 Singles [ 3 ]. East West, Warner Music France. Il y a trop de gens qui t’aiment est une chanson écrite par Christian Vié, composée par Thierry Geoffroy et interprétée par Hélène Ségara.

Paroles – Il Y A Trop De Gens Qui T’Aiment

Le single se classe en tête des ventes en France et en Belgique francophone [ 1 ]. France SNEP [ 4 ].

  TÉLÉCHARGER MEURTRES À SANDHAMN GRATUIT

il y a trop de gens qui taiment

La dernière modification de cette page a été faite le 13 mai à Belgique Wallonie Ultratop 50 Singles [ 3 ]. Jonesécrite par Christian Vié et composée par Christian Loigerot apparaît également sur l’album Au nom d’une femme. Il y a trop de gens qui t’aiment. Il y a trop de gens qui t’aiment Et tu ne me vois pas Je ne sortirai pas indemne De cet amour avec toi Il y a trop de gens qui t’aiment Qui tournent autour de toi Tous les mots d’amour Que je sème vens ne taimen entends pas.

Espaces de noms Article Discussion.

Paroles – Il Y A Trop De Gens Qui T’Aiment – Hélène Ségara

Il y a trop de gens qui t’aiment Et tu ne me vois pas Je ne sortirai pas indemne De cet amour avec toi Il y a trop de gens qui t’aiment Et tu ne vois même pas Que c’est à cause de toi que je mène Chaque jour ce drôle de combat.

Cet article est une ébauche concernant une chanson française. Consulté le 7 mai Il y a trop de gens qui t’aiment est une chanson écrite par Christian Vié, composée par Thierry Geoffroy et interprétée par Hélène Ségara.

Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Il y a trop de gens qui t’aiment Et tu ne takment même pas Que c’est à cause de toi que je mène Chaque jour ce drôle de combat. Il y a trop de gens qui t’aiment Et tu ne me vois pas Je ne sortirai pas indemne De cet amour avec toi Il y a trop de gens qui t’aiment Qui tournent autour de toi Et moi évidemment, Je t’aime à mes dépends.

  TÉLÉCHARGER PILOTE CONTROLEUR ETHERNET SONY VAIO WINDOWS XP

East West, Warner Music France.

il y a trop de gens qui taiment

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. Elle figure sur l’album Au nom d’une femme dont elle est le premier extrait en single le 9 novembre Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Il a été certifié disque de platine en France le 28 juin [ 2 ].

Je me sens si loin de toi à des moments Je ne voudrais pas torp tu crois que je t’attends Je me force à espérer, mais je me mens Alors je te regarde t’éloigner tout doucement. Je te regarde parler avec les gens Tu me sembles si léger même transparent Je regarde passer les jours, la vie en me disant Je ne cherche pas l’amour, je m’y attends Je te regarde t’amuser et je fais semblant Mais je ne peux pas t’empêcher d’être un enfant Toi tu fais de grns gestes, tu as l’air si content Tu vois des fois je déteste ce que je ressens.